A propos

J’ai eu plusieurs périodes photo dans ma vie. J’ai débuté vers l’âge de 13 ans dans un stage d’initiation au développement photo N&B, avec un vieux Canonet 28 des années 70 récupéré de mes parents. Il faisait de belles photos noir et blanc pleines d’états d’âme.

Dix ans plus tard – à mon arrivée à Paris et sous le joug de l’euphorie – j’ai renoué avec mon appareil, principalement en prenant des photos d’ambiance dans les bois, de ponts sous la pluie, ou de portraits de gens qui croisaient mon chemin.

Enfin, ce fut à l’occasion d’un long voyage en Inde, succédant à d’autres au Mexique et en Egypte, que j’ai reprit goût au monde des images, l’un parmi quelques rares, avec l’écriture, dans lequel j’ai une illusion de liberté.
Revenue de l’Inde, j’étais écœurée par tant de photos manquées sur place. Une fausse pudeur m’avait empêchée de saisir toutes ces images qui s’offraient à moi et dont regorge ce pays. Me promettant d’y retourner un jour, je me suis alors achetée mon premier appareil photo numérique : un petit Acer que j’avais sélectionné pour la qualité de ses images et son format compacte.

J’ai toujours été obsédée par la face cachée de l’humain, ses fragilités et côtés sombres qui apparaissent telles des brèches entre diverses expressions composées ; cette immense solitude, à laquelle personne n’échappe, face à un monde fou. Ce sont ces moments de silence que je cherche dans les visages et paysages, interstices brefs où il n’y a rien d’artificiel. Ces instants, je réussis plus ou moins bien à les saisir…

Les couleurs vives d’autres cultures m’ont également beaucoup marquée : une recherche de beauté, de force pures dans un monde qui me semble comme terni par un film transparent. Les photographies sur ce site sont un mélange de numérique et d’argentique, ce qui explique un certain décalage au niveau de la qualité.

***

Publicités